Manga Sekai Index du Forum
Manga Sekai
Forum sur les mangas... Il vous ouvre les portes...
 
Manga Sekai Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Aucune fics ? Si la mienne ^^ ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Manga Sekai Index du Forum -> Pour vos forums -> Recherches et Aides
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Seb
Lecteurs

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2009
Messages: 9
Localisation: Corse
Masculin

MessagePosté le: Ven 26 Juin - 12:41 (2009)    Sujet du message: Aucune fics ? Si la mienne ^^ Répondre en citant

Voila avant de lire le premier chapitre de cette histoire je tient à vous donner quelques petites précisions :

- Les personnages sont mal présentés mais c'est normal, sa se fera petit à petit tout au long de l'histoire.
- L'histoire se déroule après la mort de Kira et non en parallèle.

Tome 1 : Surprise.


C’était un jour comme les autres à Wammy’s House. Le petit déjeuner était servi depuis maintenant 10 minutes mais Tôshiro n’était toujours pas la. Baki commençait à s’inquiéter et décida de monter voir dans sa chambre se qui se passait. Il sortit de la salle à manger, passa par le grand hall oû était affiché les portraits de L, le plus grand des détectives que se monde n’est connu. Venait ensuite le portrait d’M, un être très intelligent mais qui s’était tourné vers la mafia afin d’accomplir son but. Mais le plus grand portrait était sans conteste celui de l’actuel président des Etats-Unis et directeur de l’institut, N. Baki avait un jour fait le serment d’avoir son portrait parmi ceux accrochés dans le hall. Il monta ensuite l’escalier de pierre qui donnait au premier étage, qui était l’étage des chambres. Il ouvrit la porte de celle de son ami d’enfance mais ne le trouva pas à l’intérieur. Il avança vers la fenêtre et regarda dans la cour et c’est là qu’il le vit. Un carnet noir, par terre,sans personne aux alentours. Mais ce qu’il vit ensuite le choqua encore plus. Tôshiro venait d’apparaître en bas, dans la cour et se tenait maintenant très prêt du carnet. L’a t’il vu ? se demanda intérieurement Baki. Oui il l’avait vu car après avoir regardé dans tout les sens le jeune pensionnaire le prit sous son pull et regagna l’intérieur de l’institut. Baki décidé de descendre lui aussi et de parler de ce carnet à son ami dès qu’il se retrouveraient seul à seul. Quelques heures plus tard, entre deux cours, Baki trouva son ami seul au détour d’un couloir et décida d’entamer la conversation. Mais Tôshiro le devança :

- Baki, il faut que je te parle mais pas ici, dans un endroit plus calme. Tu passe dans ma chambre ce soir ?
- Euh… Oui mais tu peux au moins me dire ce qu’il se passe non ?
- Non, je t’expliquerai tout ce soir.

Baki se contenta d’accepter et il se séparèrent jusqu’au soir. Chacun vaqua à ses occupations et le soir venu Baki alla taper à la porte de Tôshiro qui ouvrit de suite.

- Je t’attendais, entre.
- Ok, je peux m’asseoir ?
- On se connaît depuis plus de 10 ans et tu me demandes encore se genre de choses ?
- Bah … ouais, sa fait toujours bizarre de rentrer dans la chambre des autres, j’ai toujours l’impression de ne pas être à ma place.
- Encore ? C’est pas encore passé ton truc ?
- Non malheureusement, mais au faite de quoi tu voulait qu’on parle ?
- A oui c’est vrai. J’ai fait une découverte bizarre dans la cour ce matin.
- Le carnet ?
- T’es au courant ? Comment sa se fait je l’ai dit à personne.
- Je t’ai vu le prendre, mais dit moi c’est pas une Death non ?
- Non t’inquiète je l’aurait pas pris sinon.

Et il sortit le carnet. A première vu le carnet était noir, mais en le regardant de plus près Baki s’aperçut qu’il était violet foncé. Comme le ciel avant que la nuit ne tombe complètement. Il lut sur la couverture deux simple lettres : DN. Il demanda à Tôshiro ce que voulait dire ces innitiales et il lui repondit d’ouvrir le carnet et de lire la première page. Après plusieurs minutes, Baki leva les yeux et annonça d’une voix grave :

- Il faut le donner au directeur.
- Non ! D’abord on le teste parce que si c’est un faux on va etre viré tout les deux.
- Oui t’as pas tord, mais il faut trouver quelque chose qui ne se produit pas souvent ces temps ci pour le confirmer.
- J’y est déjà pensé. Sa te dit une visite du dirlo demain ?
- Ouais pas mal mais faudrait quelque chose de plus grand pour être sur que ce soit bien le carnet et pas une simple coïncidence.
- Bah… pourquoi pas une visite du dirlo avec des petits gâteaux et des félicitations adressées à nous deux pour ce merveilleux trimestre que l’on a fait ?
- Oui parfait. Ta même pas eu la moyenne donc si il te félicite c’est que c’est bien sa. Bon faut écrire demain matin à 9h comme sa si c’est vrai il arrivera à midi et demi et on pourra le voir de la salle à manger, dit Baki.
- Ok, bah à demain alors, il vaut mieux que tu retourne vite dans ta chambre avant qu’on nous grille.

Baki retourna dans sa chambre mais quelque chose ne tournait pas rond. Néanmoins il s’endormit quelque minutes plus tard. Tôshiro quand à lui ne trouvait pas le sommeil. Il savait que son père avait trouver une Death note, Death comme ils l’appelaient lui et Baki, et maintenant lui il trouvait une Dream’s Note, un carnet qui réalisait les rèves de son propriétaire. Mais ce carnet ne peut pas provoquer la mort ni engendrer la découverte d’une Death. Il avait vraiment peur de ce qui pourrait lui arriver si ce carnet était découvert puis comme Baki, il s’endormit. Le lendemain matin, Baki et Tôshiro se retrouvèrent dans le couloir des chambres. Il était bientôt 9h et ils commencèrent à écrire leur « rêve » sur le carnet et finirent par les précisions, jusqu’aux paroles du directeur. Il se séparèrent et attendirent jusqu’à midi. Quand arriva ce moment, il descendirent dans la salle à manger et à 12h36 le directeur débarqua. Il demanda a Baki et Tôshiro de le suivre dans son bureau. Ils montèrent tout les trois au seconde étage, entièrement consacré au bureau du directeur. Le président annonça :
- Je vous félicite tout les deux pour votre trimestre. L’un de vous deux me succèdera.

Baki et Tôshiro se regardèrent mais ne dirent rien, ils laissèrent filer le temps et une fois l’entretien terminé, ils sortirent et regagnèrent la chambre de Tôshiro.

- S-Sa marche…… dit Baki
- Oui, on pourrait l’utiliser non ?
- Non ! On doit le donner au directeur, c’est ce qu’on avait dit, tu t’en souviens ?
- Oui bien sur, désolé mais c’était une idée comme sa.
- Oui bon de toute façon le dirlo doit revenir demain donc on lui donnera tout demain, ok ?
- Ouais, a demain.

Baki regagna sa chambre avec encore une fois la sensation que quelque chose n’allait pas mais une fois de plus il s’endormit profondément avant de pouvoir réfléchir sur la situation. Toshirô de son coté n’arrivait pas à dormir, il lui fallait ce carnet, mais il ne voulait pas perdre Baki. Soudain un vent froid se fit sentir dans la pièce et Toshirô se leva pour se retrouver face à face avec un monstre noir vraiment bizarre. Comme il était tard, Tôshiro se dit qu’il était sûrement entrain de rêver alors il se frotta les yeux, mais le monstre ne partit pas. C’est quand il se mit à parler que le garçon prit conscience de la réalité de la situation.

- Yo !
- Qu… Qui es-tu ?
- Hein ? Ton père ne ta pas parlé de moi ?
- M-Mon père ? tu le connaît ?
- Oui, Yagami Raito, le meilleur humain que j’ai pu connaître.
- Ouai, si tout le monde pouvait penser comme toi. Mais tu ne m’as pas répondu, t’es qui ?
- Moi ? Un shinigami, je m’appelle Ryukku.
- A… C’est de toi que parle la dernière règle alors ?
- Ouais, exact.
- Bon dis moi, ta bien connu mon père non ? Dis moi en plus sur lui
- Si tu veut, ton père était vraiment très intelligent, il a un jour récupérer ma Death note et a voulu créer un monde meilleur, sans criminalité. Mais pour cela il a voulu tuer tout les criminels et certains hommes ne l’ont pas accepté.
- Tu peux pas m’en dire plus ? qui l’a tué par exemple ?
- Non, ton père m’a fait promettre de ne rien dire, mais je te le dirait un jour parce que sa me fait chier d’être lier aux humains.

Tôshiro voulait par dessus tout connaître l’histoire de son père et il commença à réfléchir. Si il rendait le carnet, il perdait tout espoir de savoir qui était vraiment son père. Par contre si il pouvait trouver un moyen de le garder sans que personne ne le sache…
Un éclair d’ingéniosité jaillit dans sa tête, il allait s’enfuir de l’institut mais comment ? Cette nuit par la fenêtre. Tout allait très vite dans sa tête, il trouvait très vite les solutions, il arrivait à évaluer les meilleures situations. Il allait s’enfuir de cet institut, celui qui l’a vu grandir, lui et ses amis. Mais Baki, fallait t’il lui dire ? non ! il irait tout raconter au dirlo. Tôshiro ouvrit la fenêtre de sa chambre du 1er étage et avec ses drap fit une corde, puis sauta. Il s’enfuit par la grande porte et disparu dans l’ombre, suivit de Ryukku. Pendant ce temps la Baki était allongé dans son lit, sans rien se douter. L’aube se levait et Baki aussi. Il alla voir Tôshiro dans sa chambre pour être sur qu’il allait rendre le carnet. Mais il n’ était plus dans sa chambre, ni lui, ni le carnet.


Merci d'avoir lu ^^ Le chapitre 2 est déjà pret mais je ne le posterai pas maintenant.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 26 Juin - 12:41 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
L ryusaki
Lecteurs

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2009
Messages: 25
Localisation: chez moi
Masculin

MessagePosté le: Ven 26 Juin - 12:57 (2009)    Sujet du message: Aucune fics ? Si la mienne ^^ Répondre en citant

pas mal
mais on dit UN death note,et un moment tu écris:"sa me fait chier d'être lier aux humains"soit moin vulguaire
_________________


Revenir en haut
MSN
Seb
Lecteurs

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2009
Messages: 9
Localisation: Corse
Masculin

MessagePosté le: Ven 26 Juin - 13:03 (2009)    Sujet du message: Aucune fics ? Si la mienne ^^ Répondre en citant

bah Ryuk est pas vraiment poli avec tout le monde. Je pense que sa rentre assez dans sa personalitée.

Revenir en haut
L ryusaki
Lecteurs

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2009
Messages: 25
Localisation: chez moi
Masculin

MessagePosté le: Sam 27 Juin - 06:57 (2009)    Sujet du message: Aucune fics ? Si la mienne ^^ Répondre en citant

ah non,ryuk est poli,juste éguoïste en tous cas,je veut la suite^^
_________________


Revenir en haut
MSN
Seb
Lecteurs

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2009
Messages: 9
Localisation: Corse
Masculin

MessagePosté le: Sam 27 Juin - 13:11 (2009)    Sujet du message: Aucune fics ? Si la mienne ^^ Répondre en citant

oui j'avais pas vu sous cet angle ^^ la suite arrivera bientot ( demain ou dans deux jours pas plus)

Revenir en haut
L ryusaki
Lecteurs

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2009
Messages: 25
Localisation: chez moi
Masculin

MessagePosté le: Lun 29 Juin - 06:36 (2009)    Sujet du message: Aucune fics ? Si la mienne ^^ Répondre en citant

okok
_________________


Revenir en haut
MSN
Seb
Lecteurs

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2009
Messages: 9
Localisation: Corse
Masculin

MessagePosté le: Lun 29 Juin - 12:13 (2009)    Sujet du message: Aucune fics ? Si la mienne ^^ Répondre en citant

Voici comme promis le Chapitre 2 :

Tome 2 : Création.


Mais il n’était plus dans sa chambre, ni lui, ni le carnet. Baki examina très vite les lieux, la fenêtre ouverte, plus rien sur le lit et quelque chose accroché au rebord de la fenêtre. Il s’approcha et vit une sorte de corde tissée à la va-vite avec les drap et couverture du lit. Il comprit aussitôt que Tôshiro s’était enfuit. Prit de panique il voulut allé voir le directeur et tout lui dire mais ce dernier ne devait arriver que dans l’après midi. Il se calma et décida d’attendre l’arrivée du directeur avant de parler de cet évènement à qui que se soit. Sur les coups de midi, Baki descendit dans la salle à manger pour se rassasier mais surtout s’occuper l’esprit. Pour la première fois depuis de longue années passées dans cet institut, il examina la pièce avec soin. C’était une grande salle toute vêtu de pierre avec des lustres argentées au plafond. Il y avait aussi une immense table de bois au milieu pour accueillir tout les pensionnaires. Dans le mur était creusées, à intervalle régulier, des hautes fenêtre qui laissait entrer la lumière dans la salle. Son inspection allait prendre fin quand la grande porte métallique de l’entrée grinça en s’ouvrant. Le directeur était arrivée. Baki se leva et commença à marcher vers l’homme qu’il voulait voir. Cependant en s’approchant il entendit une conversation entre le sous-directeur et le nouvel arrivant :

- Une évasion ? Mais qui a bien pu faire sa ? demanda le directeur
- Tôshiro monsieur.
- Quoi ? mais pourquoi ne pas me l’avoir dit avant ?
- Sa ne s’est passé que hier soir monsieur.
- Je comprend, je vais voir ce que je peux faire.

Sur ces mots, le directeur monta au 3ème étage et s’enferma dans son bureau. Baki savait maintenant qu’il était au courant de l’évasion de son ami, mais il ne savait rien à propos du carnet. Il décida de lui en parler et alla taper à la grande porte de bois du bureau.

- Entre Baki.
- Euh … vous saviez que j’étais là ?
- Non mais tu as écouté notre conversation entre le sous directeur et moi.
- A … vous vous en êtes aperçut.
- Oui, je sais aussi que tu es le meilleur ami de Tôshiro. Sa ne t’énerves pas trop de savoir qu’il est parti sans toi ?
- Si, un peu. Mais je dois vous dire une chose à propos de Tôshiro, il est en possession d’un carnet.
- QUOI ? Une Death ?
- Non, c’est un nouveau genre monsieur, une Dream’s note.
- Je n’en ai jamais entendu parler, tu en sais plus ?
- Oui, je sais que si un rêve est écrit dans ce carnet il se réalisera 3h et 36 minutes plus tard. Il y avait d’autres règles mais je ne m’en souviens pas.
- Très bien. Mais ce n’est pas le carnet qui m’inquiète le plus, c’est plutôt son possesseur. Après tout Tôshiro est le fils de Kira.
- Oui je sais monsieur mais je ne pense pas que se soit le même genre de personne. Tôshiro est moins intelligent que son père.
- C’est encore pire Baki, il tombera sûrement dans des pièges mais on ne peut pas être sur de ses agissements. Il ne résonnera peut être pas comme son père, mais si il le fat, je pense qu’il sera encore plus dur à attraper.
- Je comprend, donc il faudrait l’attraper avant qu’il ne se mette à agir.
- Effectivement c’est une bonne idée. Retourne dans ta chambre maintenant, j’ai à faire.

Baki accepta et retourna dans sa chambre, laissant seul le directeur dans ses pensées. Il réfléchissait très vite, normal après tout pour quelqu'un ayant réussi à attraper Kira. Il commençait déjà à prévoir les agissement de Tôshiro. Mais il repensa a Baki et se dit que son idée n’était pas mauvaise du tout. En effet si il pouvait attraper Tôshiro avant qu’il ne commence à agir, ce serait différent. Il lui fallait monter une équipe pour l’attraper. Il décida que même si il ne l’attrapait pas dans les temps voulu, l’équipe pourrait rester et continuer à le traquer. Il repensa alors à tout les membres de l’affaire Kira. A part lui il ne restait que Matsuda et Aizawa. Il allait demander à Matsuda de l’aider mais pas à Aizawa qui était trop nerveux pour enquêter sur une affaire comme celle là. Il était maintenant 2, il lui fallait au moins une autre personne. Il repensa à son but : Attraper Tôshiro.
Pour cela il lui fallait quelqu'un sur qui il pouvait compter mais qui pourrait connaître suffisamment Tôshiro pour pouvoir l’attraper. Il pensa donc à un pensionnaire de l’institut et alla prendre les résultat de l’examen d’entrée de ces 15 dernières années. La meilleure était Halibel GreenWich, une fille brune, assez grande qui pourrait certainement l’aider, mais elle ne connaissait pas suffisamment Tôshiro. Il feuilleta les pages et tomba sur un autre résultat impressionnant, à 1 point du score parfait, Baki.
Comment n’y avait t’il pas pensé, ce garçon était le meilleur ami de Tôshiro depuis l’enfance et il le connaissait parfaitement. En plus il pourrait le surveiller le temps de l’enquête, pour être sur qu’il n’y est aucun contact entre eux. Il décida de demander aussi à Halibel. La nuit tombait quand il convoqua Halibel et Baki dans son bureau. Les deux arrivèrent ensemble.

- Bonsoir vous deux.
- Bonsoir monsieur, répondirent les deux adolescents.
- Baki j’ai repensé à ta proposition d’attraper Tôshiro avant qu’il ne se mette à agir. Halibel est-tu au courant de ce qui se passe ?
- Oui, je lui ai tout expliqué avant d’arriver, répondit Baki.
- Très bien, sa ira plus vite. Je voudrais que tout les deux vous intégriez une équipe formée pour arrêter Tôshiro. Si vous acceptez elle sera constituée de vous deux, moi et Matsuda, un ancien policier japonais.
- Japonais ? Il y a un rapport avec Kira ? demanda Halibel
- Oui, effectivement, il faisait parti des enquêteurs sur cette affaire.
- Moi en tout cas je suis pour, répondit Baki, sa va me permettre de régler mes comptes avec Tôshiro.
- Moi aussi, même si je ne le connaît pas trop je sais que c’est un type bien et je veut l’arrêter avant qu’il ne fasse des conneries.
- Alors préparer vos affaires, demain on s’en va pour le Japon, rejoindre matsuda.
- Et pourquoi c’et pas lui qui vient, demanda Halibel.
- Parce que je pense que Tôshiro ira la bas. Il y ait peut être déjà.


Revenir en haut
L ryusaki
Lecteurs

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2009
Messages: 25
Localisation: chez moi
Masculin

MessagePosté le: Lun 29 Juin - 12:24 (2009)    Sujet du message: Aucune fics ? Si la mienne ^^ Répondre en citant

mouais,moi j'aime pas..
_________________


Revenir en haut
MSN
Seb
Lecteurs

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2009
Messages: 9
Localisation: Corse
Masculin

MessagePosté le: Lun 29 Juin - 13:07 (2009)    Sujet du message: Aucune fics ? Si la mienne ^^ Répondre en citant

Juste ce chapitre ou la fic entière ?

Revenir en haut
L ryusaki
Lecteurs

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2009
Messages: 25
Localisation: chez moi
Masculin

MessagePosté le: Lun 29 Juin - 13:20 (2009)    Sujet du message: Aucune fics ? Si la mienne ^^ Répondre en citant

la fic entiere
_________________


Revenir en haut
MSN
Seb
Lecteurs

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2009
Messages: 9
Localisation: Corse
Masculin

MessagePosté le: Lun 29 Juin - 16:28 (2009)    Sujet du message: Aucune fics ? Si la mienne ^^ Répondre en citant

Ok, dommage ^^

Je posterai quand même le chap 3 au cas oû


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:02 (2018)    Sujet du message: Aucune fics ? Si la mienne ^^

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Manga Sekai Index du Forum -> Pour vos forums -> Recherches et Aides Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
WorkStation[fusion] © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com